From DPSite

Materiel: Forerunner301

Le Forerunner 301

Présentation

Lors de la sortie du Forerunner 201 j'avais hésité longuement entre ce modèle et un GEKO 201 de Garmin (GPS au format GSM qui est dédié à la randonnée). Les problèmes de logiciel du 201 m'avais fais choisir le GEKO. Les divers mise à jour logiciel faite par Garmin m'avait fait un peu regretter mon choix mais après réflexion je décidais de garder mon GEKO.

L'annonce du 301 m'a fait changer d'avis. Le problème était le prix. 380€, je trouvais cela bien chère. Heureusement le site danois Sportextreme (www.sportextreme.com) vends le 301 à 280€ port compris (apparemment le prix a augmenté depuis). Après un mois d'hésitation et d'enquête pour voir si le site était viable, je décidais de me lancer. Commander le Lundi soir, expédier par UPS le mercredi matin et arrivé à domicile le lundi suivant (le mode d'envoi est UPS STANDARD c'est ce qui explique de temps d'acheminement). Depuis j'ai appris dompter la bête.

Contenu de la boite

Le manuel d'utilisation en anglais. Il est aussi téléchargeable, en anglais, sur le site Garmin (http://www.garmin.com/products/Forerunner301)

Description du Forerunner

Le Forerunner possède 6 boutons:

L'appareil est étanche au projection d'eau et au chute dans une flaque d'eau. Mais il n'est pas possible de nager avec.

Le menu Réglage

Ce mode permet de régler l'appareil et les paramètres de course.

L'heure est issue du signal GPS. Il suffit de régler sa zone GMT pour avoir l'heure et la date précise. En cas de coupure du signal GPS l'heure continue de s'afficher correctement. La réapparition du signal remettra l'heure à jour au cas il y est eu une dérive.

Un menu permet aussi de régler les unités de mesure de distance (miles/km) et du coeur (battement par minute ou % FC max)

Une page permet de régler les paramètres personnels (Homme/femme, age et poids) afin de calculer le nombre de calorie dépensé.

L'appareil est multilingue. Un menu permet de choisir sa langue (français compris). La traduction est parfois bizarre mais globalement elle reste correct.

Le Forerunner peut avoir plusieurs réglages en fonction du sport que l'on fait. Si comme sont nom le précise le Forerunner est dédié en premier lieu au coureur, il est possible de l'utiliser pour le vélo ou pour une autre activitée. Par exemple certain utilise le Forerunner pour l'équitation. Pas pour celui qui monte... pour le cheval (http://acer-access.com/~jadawn@acedialup.com/Forerunner301Review.html). Moyennant un adaptateur pour le cardio-fréquencemenètre rien n'empêche de l'utiliser sur un cheval.

Ces réglages vont concerner:

Les différentes pages de visualisation

Plusieurs pages sont disponibles dont une est paramétrable par l'utilisateur (voir ci-dessus). Certaines pages n'apparaissent que lorsque l'on a le chronomètre en route. Le rythme cardiaque est présent en haut à droite de chaque page.

Une page permet de visualiser son parcours sur une mini carte. Attention par carte je ne veux pas dire carte style IGN. Là on a uniquement son parcours sur une zone qui ne contient que ce l'on veut bien lui faire afficher (on peut zoomer avec les touches UP/DOWN). Il est par exemple possible de faire afficher certains points de passage (waypoint). Mais pour cela il faut soit les enregistrer lorsque l'on passe à ce point soit les créer avec un logiciel PC du style Mapsource ou Cartoexploreur (voir ci-dessous).

L'historique de course

Une page permet d'accéder à l'historique. On peut alors avoir par jour ou par semaine le temps de course, la distance parcouru, la vitesse moyenne et le nombre de calorie dépensé. Il est possible de consulter avec détail une séance. Une séance est divisé en étape. Ces étapes peuvent être définit soient arbitrairement par l'appuie pendant la séance sur le bouton "lap", soit issue d'une session d'entraînement (voir plus loin). Il est possible de voir sur la mini carte son parcours. Un cadre sur la droite affiche le numéro de l'étape, la distance parcours dans le tour, la durée du tour et la vitesse moyenne du tour.

Les captures ci-dessus montrent les informations que l'on obtient pour chaque jour.

Les captures ci-dessus montrent les informations que l'on obtient pour chaque semaine.

Le Training assistant

La page "Training assistant" (assistant d'entraînement) permet :

Cette séances est nommé "Long 10x200" :

    1 - Courir jusqu'à l'appuie sur le bouton 'Lap'. Essayer de rester dans la zone de vitesse 5 (Jog)
    2 - Répétition 10 fois des étapes ci-dessous
        2.1 - Courir 0.2 km
        2.2 - 30s de repos
    3 - Repos jusqu'à ce que le rythme cardiaque soit en dessous de 70% FCM
    4 - Courir jusqu'à l'appuie sur le bouton 'Lap'. Essayer de rester dans la zone de vitesse 6 (End. Aerobie)
    5 - Courir jusqu'à l'appuie sur le bouton 'Lap'. Essayer de rester dans la zone de vitesse 7 (Marathon)
    6 - Repos jusqu'à ce que le rythme cardiaque soit en dessous de 70% FCM

Pour plus de détail sur le contenu d'une séance voir la partie Logiciel

Le Forerunner à l'utilisation

Malgré ses dimensions et son poids, le Forerunner il passe rapidement inaperçu. A la mise en service il faut bien rester immobile afin de faire une acquisition des satellites de qualité (sous peine d'avoir des pertes de signal GPS).

La ceinture cardio s'ajuste bien. Le capteur est compact et se fait rapidement oublier. La synchronisation avec 301 est automatique. La seule précaution est qu'il ne faut pas être à coté d'un autre Forerunner au nomment de cette synchronisation. Mise à part cette phase de synchronisation on peut sans soucis courir à coté d'un autre Forerunner car la liaison est codée.

Le touché des boutons est bon (pas trop dur ni trop mou). Ils n'ont pas tous la même forme. Le bouton "Start/stop" large et de couleur rouge permet de le repérer rapidement. Le bouton LAP plus petit et de couleur noire est facilement accessible. Les autres boutons, moins utiles en course sont plus enfoncé.

Lorsque l'on active la surveillance dans une plage de vitesse un son et un message permet d'indiquer si il faut accélérer ou ralentir. Le reproche que l'on peut faire à ce système est que le son est le même pour le message "Accélérer" et "Ralentir". C'est dommage car cela oblige à regarder la montre. Le but premier étant de courir et non de regarder en permanence le Forerunner, il aurait été judicieux de différencier les deux messages par des sons différents. J'ai envoyé cette remarque au support technique Garmin qui m'a répondu qu'il transmettait ma demande à l'équipe de développement... A suivre.

Il n'est pas possible de mixer les différentes fonctions. Je m'explique.... Si on démarre le chronomètre (sans démarrer une séance) et que l'on veut ensuite lancer une séance de fractionné cela sera possible mais cela arrêtera le chronomètre et lorsque l'on visualisera l'historique on aura 2 séances. Le même problème se posera aussi lors de la navigation. En soi ce n'est pas très gênant à partir du moment ou l'on connaît cette limitation. Si l'on prévoit bien ses séances ce problème ne devrait pas apparaître.

La navigation

Une des différences du Forerunner 301 par rapport au 201 est qu'il possède le menu navigation. L'intérêt de cette fonction est de pouvoir télécharger des parcours dans le Forerunner et après de pouvoir se faire guider. L'utilité? Pouvoir programmer une sortie en pleine nature dans un endroit inconnu. Cela amène de la liberté et permet de rompre la monotonie des séances de fractionné.

Afin de pouvoir créer un parcours il faut un logiciel de cartographie. Malheureusement le logiciel livré de base ne permet de faire ce type de création. Pour cela il faut un logiciel additionnel comme Mapsource ou Cartoexploreur. L'intérêt de Cartoexploreur est que les cartes sont issues de la société IGN (et puis c'est celui que j'ai acquis avec mon Geko 201 wink ). Ces cartes sont en faite les cartes papiers qui ont été scannées auxquels on a ajouté la notion d'altitude. Cela permet lorsque l'on déplace le curseur au-dessus de la carte d'avoir directement l'altitude… plus besoin de compter les courbes de niveau. Si l'on trace une route on peut avoir directement la courbe de dénivelé en 2D ou en 3D (avec le D+ et D-).

C'est avec surprise que j'ai pu constater que l'on pouvait créer des routes sur Cartoexploreur (version 3.03) et que l'on pouvait après les télécharger dans le Forerunner. D'autre logiciels doivent pouvoir être utilisé, il suffit que le logiciel en question soit capable de gérer le protocole Garmin et qu'il possède la possibilité de dialoguer par USB.

C'est un bien car même si Mapsource version 6.5 est gratuit pour les possesseurs de Forerunner, les cartes en revanche sont chère et elles ne valent pas les cartes IGN. Je suis sure qu'en cherchant un peu il doit y avoir des logiciels qui permettent de travailler à partir de carte scannée (Merci de me le signaler afin que je l'indique). Par contre la récupération des parcours enregistrés n'a pas été possible depuis Cartoexploreur. Apparemment cela n'est possible que depuis le logiciel Training Center. Ceci est sûrement du au faite que en plus de la position, on récupère aussi le rythme cardiaque.

Une fonction permet d'exporter l'historique au format XML. La passerelle avec Cartoexploreur n'existe pas à l'heure actuelle, mais cela ne devrait pas tardé de se résoudre.

Dans le Forerunner, la page navigation est divisé en 2 parties. La partie gauche affiche une vue graphique de la route à suivre ainsi que le trajet parcouru et la partie droite affiche le cap à suivre (symbolisé par une flèche), le nom du waypoint suivant, la distance restante avant d'arriver à ce waypoint ainsi que le temps restant avant de rejoindre le waypoint.

Sans être parfaite cette fonction navigation conviendra largement pour les sorties en pleine nature (Par exemple refaire le parcours de la Saintélyon). Par contre une utilisation en raid n'est pas possible à cause de l'autonomie et le faite que la batterie ne soit pas échangeable (c'est une batterie pas des piles rechargeables).

La capacité du Forerunner est de 500 waypoints et de 20 routes de 125 waypoints.

Remarque importante Les parcours, une fois terminé, ne peuvent pas servir à la navigation. Seule les routes permettent cette fonction. Donc l'échange de parcours entre deux Forerunner est impossible ce qui est dommage. Il faut passé par des routes.

Attach:301_b_navigation3.jpg Δ

Le logiciel "Training Center"

Ce logiciel PC permet de gérer les séances et les historiques d'entraînements. Il est multilingue, le choix se faisant à l'installation. Les écrans ci-dessous sont en anglais car j'utilise une version beta du logiciel qui n'est pas encore traduite.

Le logiciel est multi-utilisateur. Je n'ai pas encore utilisé cette fonctionnalité mais cela doit permettre d'avoir des paramètres spécifiques et un historique propre à l'utilisateur.

Le paramétrage du profil de l'utilisateur peut être fait depuis le logiciel (zones cardiaques, zones de vitesse et paramètres physiques).

La partie gestion des séances

La gestion des séances se fait en fonction du sport (Course à pied, Cyclisme et autres). Chaque séance est créée de manière interactive. Les paramètres d'une séance sont ceux décrit plus haut. Une note peut être associer à chaque séance. Un calendrier permet affecter une séance à une date.

Une séance est constitué d'étape. Pour chaque étape il est possible de fixer ce qui va mettre fin à l'étape et les contraintes de l'étape.

Le choix de ce qui permet de mettre fin à l'étape est:

Les contraintes peuvent être les suivantes:

Comme on peut le voir cela permet de vraiment d'organiser ses séances d'entraînements.

Je suis à peu prêt certain qu'un certain nombre de test physique peuvent être fait avec le Forerunner 301. Le test de Léger-Boucher, par exemple, doit être facilement réalisable par le biais d'une séance. Pas besoin de piste étalonné et d'une personne ou d'une de bande sonore qui donner le rythme. Il suffit d'une route de bonne qualité et le tour est joué. Le rythme cardiaque étant enregistré, une analyse à posteriori devrais permettre de déterminer un certain nombre de paramètres physique.
La partie historique

Lorsque l'on récupère les séances enregistrées, elles sont rangées automatiquement par sport et par date.

Pour chaque séance on a:

En fonction de la distance ou du temps

Une présentation de la séance sous forme de tableau permet d'avoir une moyenne de chaque paramètre par étape ainsi que temps ou la distance passé dans chaque zone de vitesse ou cardiaque.

Le logiciel permet d'importer et d'exporter les historiques et les séances au format XML. L'ajout d'un export d'une séance au format CSV (texte séparé par une virgule) aurait un plus afin de pouvoir utiliser les données depuis un tableur. La version beta du logiciel permet aussi de récupérer les données XML issue du logbook du Forerunner 201.

Conclusions

La traduction parfois un peu bizarre et le son unique pour chaque message fait que je ne peux pas dire que le Forerunner soit parfais. Il faut espérer que les mises à jour des logiciels (PC et Forerunner) viendront corrigés ces problèmes.

Le logiciel Training Center permet de faire une analyse précise de ses entraînements. L'export de l'historique au format XML va permettre, dans l'avenir, l'apparition de logiciel complémentaire.

Le câble de liaison constitué de prises standard est aussi un gros avantage. Cela permet d'avoir plusieurs câbles à moindre prix. Le faite que le Forerunner se recharge par la prise USB permet de le doté d'un chargeur voiture qui peut être commun à plusieurs appareils (téléphone, pda…).

La partie navigation est un plus par rapport au 201. En plus de vous suivre ou de vous guider en course, le Forerunner peut vous guider jusqu'au point de départ (navigation routière simpliste). Pour cela l'achat d'un logiciel additionnel comme Cartoexploreur ou Mapsource sera nécessaire afin de créer son trajet. Les autres utilisations pourraient être d'entrer la position des radars fixes ou d'avoir un indicateur de survitesse. Attention! car la réception GPS du Forerunner risque de ne pas marcher dans certaine voiture équipé de pare-brise athermique (ce problème est commun à tout les GPS qui ne sont pas doté d'une antenne externe).

Pour finir le Forerunner 301 est un super outils d'entraînement. En compétition sur route il me semble moins utile, par contre en trail il permet d'enregistrer son parcours et de marquer les points remarquables afin de pouvoir y revenir plus tard en touriste. Car pour moi le trail n'est pas qu'une course, c'est aussi un moyen de découvrir une région.

Retrieved from http://dpsite.free.fr/index.php5?n=Materiel.Forerunner301
Page last modified on February 15, 2011, at 12:42 AM